Home > Acteur Vente > 5 conseils indispensables pour flinguer le « Parlez-moi de vous »

5 conseils indispensables pour flinguer le « Parlez-moi de vous »

5 conseils indispensables pour flinguer le parlez moi de vous

Lors d’un entretien d’embauche, une des phases les plus redoutées par les postulants, c’est bien évidemment, le fameux : « Parlez-moi de vous ». Cette introduction est un exercice à ne pas négliger. Voir aussi article précédent (5 conseils imparables pour ne pas trouver un emploi).

En fait, deux types de présentations vont s’offrir à vous : celle où le recruteur va vous laisser carte blanche pendant 3-4 mn et celle où le recruteur va vous poser des questions pendant votre prise de parole. Dans le deuxième cas, répondez simplement… Vous voilà lancé dans le vif du sujet !

1 – Ne pas s’entraîner

Ne pas s’entraîner à se présenter, c’est comme un comédien qui ne répète pas son entrée en scène, ça ne pardonne pas ! Soyez prêt le jour J ! Multipliez les répétitions ! Présentez-vous devant une glace, votre famille, enregistrez-vous en vidéo… Ainsi, vous aurez la confiance nécessaire lors de votre entretien.

2 – Être adepte du « moi, je… »

Hé ! Vous n’êtes pas le centre du monde ! Ok, c’est votre présentation, mais soyez modeste tout en étant percutant, pas besoin de se la péter ! Si vous pratiquez « la fleur au bout du fusil », le coup risque de partir et vous allez recevoir non pas une fleur mais une sacrée cartouche dans le … (ne m’obligez pas à terminer ma phrase).

3 – Être hors-sujet

Vous devez vous présenter « utile » ! Vos propos doivent être en adéquation avec votre CV et le poste visé. Parler de vous, de votre parcours en mettant en avant vos ambitions, vos compétences et motivations en corrélation avec l’emploi proposé. À la fin, dites pourquoi vous postulez ici, parlez de l’entreprise ! Ce n’est pas le moment de « divulguer »  que vous êtes philatéliste ou champion de rubik’s cube.

4 – Réciter façon « poète scolaire»

Un moyen sûr de se planter, c’est « l’appris par cœur »… Lorsque l’on dit s’entraîner, cela signifie établir un plan à suivre,  après vous aurez le cœur à la bouche naturellement… Alors pas de récitation, sinon, une seule question en live du recruteur et vous implosez en direct…

5 – Faire copain-copain avec la fantaisie

Soyez naturel, faites attention à votre communication verbale et non-verbale… Si les deux ne sont pas synchros, votre interlocuteur le remarquera… Pas d’Olé-Olé, de tirades, vous n’êtes pas aux « Molières » ! Vous pouvez pratiquer l’humour mais avec subtilité… pour les plus à l’aise !

Lire aussi :
Candidature : osez la lettre de compétences !
mon patron a embauche un top model
« Mon patron a embauché un top model ! »
Dress code
Le dress code en entretien d’embauche !
Nicolas Dugay
Nicolas Dugay
Préparez votre mental à la gagne !

2 Responses

  1. Marc Murcia - ToutChange

    Bonjour,

    ces conseils sont bons ! Surtout la préparation qui est importante pour cet exercice. Même si on se connait, qu’on connait son parcours, ses compétences sur le bout des doigts, il faut qu’il y est un fil conducteur dans le discours et pas seulement un flot d’informations désordonnées.
    Les propos doivent être en adéquation avec le cv, comme vous le dites mais j’ajouterai qu’ils ne doivent pas être une récitation du cv. La méthode qui m’a souvent réussie est de parler d’une expérience du cv en terme de réalisations. Expliquer une expérience, une compétence par un exemple concret et un résultat obtenu, cela permet que l’oral complète ce qu’il y a sur le cv.

    A bientôt,

    Marc

    1. Acteur Vente

      Bonjour Marc,

      Merci pour votre contribution pertinente et votre appréciation.
      Vous avez raison, la récitation n’a pas sa place et développer une expérience en terme de résultats, apporte un plus indéniable. Bien évidemment quand celle-ci est en relation directe avec le poste visé.

      A très bientôt Marc.

      Pascal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.